• Facebook
  • Twitter
  • Google
27 janvier 2014

Récit de voyage en Bourgogne : 3 générations sur un bateau

Un couple de sexagénaires, leurs deux enfants trentenaires et leurs conjoints, une fillette de trois ans… et vogue la pénichette le long du Canal de Bourgogne. Alain Trouvé nous raconte.

J’ai entendu parler de Locaboat par des relations de travail et très rapidement l’idée m’est venue d’organiser des vacances fluviales en famille. Lorsque ma fille et son mari, qui vivent en Afrique du Sud, sont rentrés pour l’été, ç’a été une occasion de nous retrouver tous ensemble, avec mon fils et sa compagne. Nous sommes partis à six adultes et notre petite-fille de trois ans sur un bateau le long du Canal de Bourgogne.

location-bateau-canal-bourgognevoyage-bateau-sans-permis-canal-bourgognebateau-sans-permis-canal-de-bourgogne


Nous avons passé beaucoup de temps à cuisiner, rire, faire la sieste, visiter de jolis villages comme Tonnerre, bouquiner. Même si, bien sûr, l’on est beaucoup ensemble sur un bateau, chaque couple a sa propre cabine, donc son espace et son intimité. Ce que nous avons surtout aimé, c’est le calme, la douceur de vivre au fil de l’eau. Moi qui suis un hyperactif, je ne sais pas si je pourrais partir trois semaines, mais une semaine m’a énormément détendu.

location-bateau-sans-permis-franceUne journée typique consiste à aller chercher des croissants à vélo (en général, nous laissions les jeunes s’en charger !), prendre le petit-déjeuner tranquillement, naviguer jusqu’à la prochaine écluse, cuisiner, accoster pour le déjeuner, lire paisiblement, faire la sieste puis une visite. Notre petite-fille pouvait se reposer facilement et gambader sur les chemins de halage lors des passages d’écluses. Ce qui nous a plu, c’est de découvrir les paysages différemment, en quelque sorte « depuis le bas », parce que les villages sont bien souvent en hauteur par rapport au canal. Généralement, nous repartions après le déjeuner pour aller jusqu’à une nouvelle écluse (attention, en France il y a des horaires, et souvent les éclusiers prennent une pause déjeuner puis ferment le soir vers 19 heures, mais cela dépend des pays). Ensuite, on accostait pour la nuit où bon nous semblait. Calme et liberté sont vraiment les maîtres mots d’un séjour en bateau. Je pense que notre prochaine expérience sera à l’étranger, afin de découvrir un pays autrement. Sans doute l’Irlande…

0 Commentaires

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir