Passer une écluse, quelques conseils

L’écluse permet de faire monter ou descendre de plusieurs mètres n’importe quel bateau, sans effort et par un simple déplacement d’eau. On doit le premier canal à écluses à sas, entre l’Ourcq et la Seine, à Léonard de Vinci, au début du XVIème siècle. C’était en effet un moyen indispensable à la bonne circulation des bateaux sur les voies navigables.
Depuis cette date, de nombreuses écluses ont fait leur apparition. D’une manière générale, un bon esprit d’équipe est la condition essentielle pour le passage des écluses. L’éclusier n’est pas tenu de vous aider à amarrer votre bateau fluvial mais il le fera dans la plupart des cas. L’aider à ouvrir et fermer les écluses vous permettra de vous familiariser techniquement avec le fonctionnement de cet ouvrage tout en rendant service à l’éclusier. En effet, sur les canaux, l’esprit d’entraide est primordial ! Comptez entre 15 et 20 minutes pour un éclusage.

 

Des règles simples

Si l’on devait retenir quelques règles élémentaires, voilà ce qu’elles seraient :

  • Ne pas amarrer le bateau dans l’écluse. En effet, l’eau se retirant, votre bateau attaché pourrait rester accroché.
  • N’entrez jamais en dérivant, car si l’hélice ne tourne pas vous ne pourrez pas manœuvrer.
  • Ne sautez jamais depuis l’écluse sur le toit de votre Pénichette®. Cela est un risque pour vous et le matériel.
  • N’enroulez jamais une amarre autour de votre bras ou poignet, cela peut être dangereux.
  • N’utilisez jamais vos mains ou vos pieds pour éviter un choc, utilisez la gaffe.
  • Demandez toujours l’accord de l’éclusier avant de l’aider et conformez-vous à ses instructions

 

La bonne attitude dans les écluses

 

Observer les bonnes pratiques lors de l’éclusage est important. Quelques différences peuvent cependant exister selon les pays.

  • Certains éclusiers vous demanderont de laisser le moteur tourner quand d’autres préfèreront que vous l’arrêtiez. Sachez que de manière générale, en France vous pouvez laisser tourner le moteur et en Allemagne vous pouvez le couper.
  • Pensez à prévenir l’éclusier si vous comptez vous arrêter entre les deux écluses pour qu’il ne vous attende pas à l’écluse suivante
  • Sachez que les péniches ont une priorité absolue à l’éclusage !

 

Monter une écluse

Il s’agit de connaître les rudiments avant d’arriver à votre première écluse.

  • Entrez doucement dans l’écluse après avoir débarqué un équipier.
  • Une fois au milieu, mettez en marche arrière pour stopper, puis lancez les amarres à l’équipier qui se trouve à terre, en commençant par l’avant
  • L’équipier sur le quai passe les amarres autour des bollards et tend l’extrémité des cordages aux équipiers restés à bord (sans jamais faire de nœuds autour de la bitte d’amarrage).
  • L’éclusier va ouvrir les vantelles des portes en amont. Gardez les cordages bien tendus au fur et à mesure de la montée des eaux afin que le bateau reste plaqué à la paroi de l’écluse.
  • Dès que les niveaux de l’eau sont équilibrés l’éclusier va ouvrir les portes amont.
  • Après voir récupéré les amarres, démarrez doucement pour sortir de l’écluse.

 

Descendre une écluse

 

Maintenant que vous savez comment la monter, apprenons à la descendre !

  • Entrez dans le sas à petite allure. Au milieu de l’écluse, utilisez la marche arrière pour stopper le bateau. Amarrez le bateau d’abord à l’avant, puis à l’arrière en prenant soin de mettre en place les pare-battages.
  • Laissez du mou à vos amarres pour permettre une descente de 3 à 4 mètres.
  • Evitez que le bateau ne recule trop près de la porte en amont.
  • L’éclusier va ouvrir les portes aval. Pendant que le niveau de l’eau baisse, n’hésitez pas à donner du mou lorsque que le bateau descend.
  • Une fois l’équilibre fait, l’ouverture des portes en aval se fait et l’on récupère les amarres.
  • Débordez le bateau à la main et démarrez tout doucement dès que les portes sont entièrement ouvertes.

Vous connaissez désormais les rudiments pour monter et descendre une écluse. Plus de pression pour cette étape de la navigation de votre croisière fluviale. N’oubliez pas que si vous n’êtes pas à l’aise les premières fois, l’éclusier est là pour vous orienter si besoin.

De plus, le guide du capitaine vous permettra de réviser avant l’arrivée à une écluse.

Bonne navigation !

Où commence le canal de Nantes à Brest ?

Le canal de Nantes à Brest a vu le jour au cours du XIXe siècle afin de favoriser le commerce en Bretagne. Actuellement, il est principalement dédié à la croisière fluviale en France. Découvrez [...]

Que découvrir en Camargue en partant du port de Lattes?

Profitez de la location de bateau sans permis à Lattes pour vous évader dans une nature sauvage d’une rare beauté ! Depuis le port de Lattes, vous pourrez réaliser une promenade en bateau à la [...]

L’étang de Baye : expérimentez la dolce vita bourguignonne !

Profitez d’une croisière fluviale en France, en région Bourgogne-Franche-Comté, pour vous rendre à l’étang de Baye ! Vous pourrez découvrir cet endroit dépaysant en plein cœur de la nature [...]

Commentez cet article

  • Hidden
  • Hidden

Vous pouvez saisir votre entrée et appuyer sur retour pour rechercher