Voyage en bateau en Irlande

Nous sommes trois frères de 25, 23, et 18 ans, mais nous n’avions jamais voyagé ensemble rien que tous les trois, sans nos parents.

Passionnés de pêche, nous savions que l’Irlande était considérée comme le paradis des pêcheurs européens et en particulier les amateurs de pêche au brochet, noble carnassier. De plus, depuis un petit moment, nous nous intéressions au tourisme fluvial et les échos que nous en avions n’étaient que positifs.

La préparation du voyage

Après quelques recherches, il nous est apparu que notre croisière de se déroulerait en Irlande.

Comme tous bons pêcheurs, il nous fallait plus d’informations quant au matériel nécessaire et aux différentes indications (bateau, règlementation). Nous avons donc contacté la base.

Leur réponse fut quasi-immédiate et on me mis en contact avec un « guillie », guide de pêche local. La base m’indiqua qu’on mettrait à notre disposition un « dingy », petit bateau à moteur, afin que nous puissions avoir accès aux lieux de pêche les plus sauvages et reculés, inaccessibles en Pénichette®.

Le grand départ

Au départ de Paris (aéroport de Beauvais), la compagnie Ryanair offre des vols à prix attractifs, il faut cependant veiller à s’enregistrer en ligne et imprimer les billets à l’avance afin d’éviter des frais supplémentaires à l’aéroport. Des bus partent très régulièrement de la Porte Maillot à Paris pour l’aéroport de Beauvais.

Après un vol très matinal nous arrivons à l’aéroport de Dublin où un transfert via un taxi nous a été organisé par la base. Au bout d’une heure trois quarts environ nous devinons les premières criques du lac Ree.

L’arrivée sur le bateau

Nous avons été agréablement surpris par un temps plutôt clément. Le personnel de la base nous a accueillis très chaleureusement et nous a installés sur notre Pénichette® sans permis en nous donnant quelques conseils et recommandations.

Le soir nous allons dîner à dix minutes à pied de la marina. Là-bas nous plongeons dans une atmosphère exceptionnelle. Un pub où la tradition irlandaise résonne. La nourriture y est délicieuse et les gens souriants, avenants et bienveillants.

Le voyage en bateau

Notre séjour fluvial s’est ensuite partagé entre de longues journées de pêche sur le Killinure Lake et la rivière Shannon, mythique pour ses brochets (notamment au niveau de  Clon Macnoise), et des promenades dans Athlone où tout le monde vous prêtera main forte si nécessaire en cas de besoin (pour amarrer la Pénichette® par exemple). On trouve à Athlone un très bon magasin de pêche (ouvert le dimanche) ainsi que le plus vieux pub d’Irlande.

Nous avons fait une journée de pêche en compagnie du guilli qui connaît tous les recoins de la région.

Nous étions en contact quotidien avec la base (surtout pour connaître la météo et en particulier la force du vent) qui je dois le dire, nous a toujours aidés autant que possible avec une gentillesse visible et sincère.

La conclusion que nous avons tirée de ce voyage est simple : nous voulons le refaire chaque année !

Aïda Touihri vous raconte ses vacances en Bateau Locaboat

L'année dernière, nous avons eu la chance de pouvoir accueillir Aïda Touhiri au départ de Lattes sur nos bateaux pour un voyage en Camargue.

Nouvelle bonne raison de partir sur le Canal du Midi : la base de Bram est ouverte !

Pour cette saison 2019, Locaboat se dote d’une nouvelle base à Bram pour sillonner en bateau sur le très célèbre Canal du Midi.

Weekend fluvial au printemps

Chez Locaboat, on n’attend pas les vacances d’été pour profiter des joies du tourisme fluvial !

Commentez cet article

Vous pouvez saisir votre entrée et appuyer sur retour pour rechercher