Les principales manoeuvres en bateau sans permis

Lorsque l’on navigue à bord de son bateau de location pour la première fois, cela peut causer du stress. Mais il suffit de bien respecter quelques mesures simples et le tour sera joué !

Au fil de l’eau, rien ne sert d’avoir peur… Manœuvrer un bateau sans permis est un jeu d’enfance si l’on respecte quelques règles. La première est de se déplacer lentement et de savoir anticiper. En effet, on peut toujours rencontrer un obstacle : un bateau de pêcheurs, une écluse, des baigneurs… Pour être préparé au mieux, il est important de regarder son parcours sur une carte en début de journée. Cela permet de voir quels seront les ouvrages à rencontrer mais aussi les endroits touristiques où s’arrêter. À bord, toute personne âgée de plus de 16 ans peut piloter, mais une seule personne est maître : le locataire officiel.

Lorsqu’on croise un autre bateau, il est important de le faire bâbord contre bâbord, c’est-à-dire sur la gauche. On klaxonne mais on garde la vitesse réglementaire. De même, mieux vaut ralentir lorsqu’on est dépassé et toujours faciliter le passage des bateaux qui sont là pour travailler ou qui remontent le courant. La règle d’or : toujours rester courtois !

La navigation est rythmée par le passage des écluses. Quelques mesures de précaution s’imposent : mettre des gants et son gilet de sauvetage, laisser les enfants à l’intérieur du bateau. Les feux permettent de savoir quoi faire et il suffit d’entrer doucement et avec précaution. Prendre son temps est essentiel. S’il y a un problème, un geste simple : tirer le câble rouge pour qu’un agent arrive. Plusieurs bateaux peuvent passer ensemble une écluse. Dans ce cas, il est important de maintenir une certaine distance. Et il ne faut pas surtout bloquer les amarres dans l’écluse ni faire de nœuds autour de son poignet. Une fois entré, on actionne une tirette pour passer l’écluse et on tient les amarres pour maintenir le bateau droit. Ensuite, on attend que les portes soient complètement ouvertes pour ressortir. Chaque écluse est équipée d’un téléphone pour être mis en relation avec le PC de surveillance.

Pour le reste, il n’y a qu’à respecter la règlementation fluviale comme sur la route : on peut se faire arrêter par la police en cas d’excès de vitesse et devoir souffler dans le ballon ! Mais chacun sait que les vacances fluviales sont un éloge de la lenteur…

Pour en savoir plus, voir le site de VNF (Voies Navigables de France) et regarder les petites vidéos explicatives :
http://www.vnf.fr/naviguerentoutesecurite/fr/petite-saone/video.php?c=4

Le plan incliné d’Arziller célèbre ses 50 ans

Une nature généreuse, douce et accueillante contrastant avec un héritage historique puissant et symbolique… la région fluviale de l’Alsace aux Ardennes promet des découvertes tout aussi [...]

Locaboat s’associe avec le restaurant 2 étoiles au guide michelin: La Côte Saint Jacques à Joigny

Cette année en exclusivité, Locaboat Holidays s’associe à la Côte Saint-Jacques, 2 étoiles au guide Michelin, pour allier plaisir de bouche à celui de la navigation fluviale. A Joigny à quelques [...]

Activités en Bourgogne accessibles en bateau

Que vous soyez un amateur éclairé de pinot noir, cépage roi des vins de Bourgogne, ou juste curieux de découvrir une des plus belles régions de France, choisir la Bourgogne, c’est [...]

Commentez cet article

Vous pouvez saisir votre entrée et appuyer sur retour pour rechercher